Un autre mois

Je me sens ramollir

Je ne sais pas comment tu fais pour m’ébranler encore autant. Je devrais être plus forte, plus résistante. Je ne le suis pas tant que ça. Je ne suis pas encore prête à flancher, mais ma nouvelle indifférence s’effrite.

Je m’interroge sur tes intentions, alors que j’ai déjà statué mille fois sur ce même sujet. Aussitôt que je démontre de l’intérêt, aussitôt que je me mets à croire que tu me parles et que tu veux me transmettre un message, aussitôt que j’embarque dans ton jeu, tu me détruits. Chaque ostie de fois.

J’ai quand même appris quelques leçons au fil du temps, même si la plus importante de toute m’échappe complètement : pourquoi faut-il que je t’aime, toi qui ne veux pas de moi? Comment je fais pour arrêter de t’aimer?

Devant la tournure des événements en 2011, j’aurais dû t’éliminer de ma vie. Ça aurait été tellement plus logique que d’être encore là 9 ans plus tard. Je ne me comprends pas. Je ne te connais même pas. Le tout petit peu que tu m’as montré de toi ne résisterait pas à un examen, je coulerais!

Je suis tombée amoureuse d’un homme qui n’existe que dans ma tête. Dans mon imagination, tu es tellement parfait. Dans les souvenirs que j’entretiens et qui me hantent, tu es sincère, bon, rassurant. Dans la réalité, tu n’as aucune considération pour le mal que tu me fais à répétition, tu joues avec mes sentiments, tu as peur de ton ombre, tu es accro à mon adoration qui vient nourrir ton ego, mais jamais ton coeur.

Tu es un pêcheur qui aime taquiner le poisson, mais qui n’a jamais eu l’intention de le manger. Tu laisses croire que tu es intéressé, mais tu remets le poisson à l’eau et tu t’en vas, fier de ton exploit. Je suis lasse d’être ce poisson qui vient mordre à ton hameçon et qui se fait rejeter chaque fois.

« Quit playin’ games with my heart
Before you tear us apart (my heart)
Quit playin’ games with my heart
I should’ve known from the start
You know you got to stop (from my heart)
You’re tearing us apart (my heart)
Quit playin’ games with my heart »

Publié par Miss Taire

J’ai plongé dans un trou noir en 2011. Depuis, je cherche le chemin du retour. Le voyage n’est pas plaisant, il est interminable et sans grand espoir. Mais je m’accroche.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :